Pourquoi les Cannelles ?

Forte, rebelle, douce, brute et authentique, cette épice vous inspire tout et tout à la fois. Dégageant une énergie vive et ayant pour vertu de favoriser la clarté de l’esprit et la communication, sa spécificité réside dans sa capacité à être polyvalente. Un coup sucré, un coup salé, elle s’adapte et relève le goût avec fierté.

C’est un peu tout de ça les cannelles. Cette volonté et cette énergie commune qui relient des femmes d’horizons divers, désireuses de s’investir pour une cause commune : une société plus juste à l’égard des femmes.

Alors que vous trouverez des dizaines de variétés différentes de la cannelle : de Ceylan, de Chine ou de Madagascar, toutes aussi riches que précieuses, vous trouverez tout autant de profils de femmes noires, blanches, asiatiques, arabes ou européennes qui contribuent de la même façon à donner le meilleur d’elles-mêmes.

La cannelle est forte, belle et résistante. Elle se décline sous de nombreuses façons. Sauf quand l’épice n’est pas appréciée à sa juste valeur et qu’elle n’évolue pas dans un milieu qui lui est propice.  Un goût amer l’animera mais elle ne faiblira pas. Au travers de ces racines qui tendent à l’étouffer, elle se fraiera un chemin, parfois périlleux et difficile pour ne donner que le meilleur d’elle-même.

Et c’est ainsi. Les femmes sont au premier plan des injustices de nos sociétés dites « modernes » mais aux valeurs bien souvent patriarcales : dévalorisation, inégalités, injustices, discriminations, sexisme, agressions, etc. rythment trop souvent le quotidien de milliers de femmes.

Des chemins différents mais de réalités identiques, des couleurs de peau diverses mais femmes avant tout, le collectif les cannelles a pour ambition, à son niveau, d’apporter sa pierre à l’édifice dans ce combat pour plus d’équité.

Ayant l’avantage de porter en son nom ces trois lettres de fin pour rappel de sa féminité, la cannelle et la femme, c’est une histoire indissociable.

Mais ce n’est pas tout. La cannelle vient du cannelier. On dit de cet arbre « qu’il est robuste, et qu’il présente des feuilles persistantes oblongues, lisses et d’un beau vert brillant. Son feuillage est aromatique ».  Le cannelier, dans notre histoire, nous l’appellerons l’Epicerie. Ce centre culturel a pour philosophie  d’apporter un bagage culturel et éducatif pour comprendre la société dans laquelle on vit, et devenir un acteur de changement à part entière.

La chute de l’histoire doit à présent vous sembler évidente, nous, le « collectif les cannelles » sommes une des épices de l’Epicerie. L’épice féminine et féministe dirons-nous.